Sidi-Belabbès - Historique

Rechercher sur le site :

Sidi-Belabbès - PATRIMOINE

Articles : Historique

Sfisef (ex-Mercier Lacombe), Un lieu, Une histoire



El betoum, l’arbre de fer. Classées le 13 juillet 1912 dans les sites et monuments naturels à caractère artistique, au même titre que les chutes et cascades du Mefrouch (Tlemcen), les sources de la Tafna et le Fer à cheval de Hammam Bouhadjar, les pistachiers de l’Atlas de Sfisef résistent toujours au temps et aux interférences de l’homme.


Ils se dressent encore majestueusement sur la principale place publique de la coquette ville de Sfisef, ex-Mercier Lacombe. Le pistachier de l’Atlas (famille des térébinthacées), connu sous le nom de betoum (El batma pour les autochtones) approchent les six siècles d’âge, confient les gens de Sfisef. Le plus beau et le plus âgé, auquel on a amputé la moitié de son parapluie (12 m environ) pour construire un hôtel et qui est devenu par la suite un établissement de santé publique, servait comme point de halte et de réunion à l’Emir Abdelkader. En plus de l’amputation, on a détruit le site culturel érigé tout autour (théâtre de Verdure, terrains de pétanque…), déplore-t-on. Selon des témoignages, la djemaâ (sages du village) tenait ses réunion sous le parapluie de la batma. Dénomméaussi « arbre de fer », le betoum, long de près de 20 m et de 25 m de parapluie, est d’une grande valeur écologique. Ses racines vont puiser l’eau à plus de 10 m de profondeur. Le pistachier de l’Atlas se régénère principalement dans les touffes du jujubier (Sfisef) dont il est l’hôte classique. Cette plante épineuse le protège jusqu’à ce qu’il grandisse. Une fois sa mission accomplie, le jujubier disparaît doucement par concurrence. Malgré ses grandes valeurs écologiques et économiques, le pistachier de l’Atlas est en voie de disparition dans notre pays. Un vaste mouvement autour de ces deux arbres monumentaux avait été lancé en 2000 sous le nom de « Sentinelles de la paix » à l’initiative de plusieurs associations locales. Devant la démission des pouvoirs publics, le projet a été vite enterré faute d’aides.







Vu : 424 fois
Posté Le : 12/08/2006
Posté par : hichem
Ecrit par : M. Abdelkrim
Source : www.elwatan.com

 

 



      

Lire les commentaires
Numéro commentaire : 161859
Posté par : B K
Profession : téchnicien
Ville : paris
Pays : France
Date : 26/12/2013
Message : Je salut sfisef ( ex mercier lacombe ) bisous bisous bisous d'un ,,,,,;;; de sfisef



Numéro commentaire : 161357
Posté par : B K
Profession : technicien
Ville : paris
Pays : Algérie
Date : 25/12/2013
Message : cést pour fatima Z , la réponse comme tu vois pas l'arbre ni la maternité, et la gendarmerie , saisie ou pas encore bonjour chez toi



Numéro commentaire : 42986
Posté par : bentekhici abdallah
Profession : paramédical
Ville : toulouse
Pays : France
Date : 16/10/2012
Message : Sfisef est le village dans le quel j'ai grandi et ou j'ai effectué toute ma scolarités ( primaire , collège , secondaire ) , sur ce sujet je rend hommage à mon professeur de français Mr saket belahoual ,décedé au cour de l'année 2012. allah yarhmeh.



Numéro commentaire : 31936
Posté par : mouhaouche mokhtar
Profession : fonctionnaire
Ville : sidi bel abbes
Pays : Algérie
Date : 09/05/2012
Message : originnail sfisef quartier jardin ould blad 100/100 j'habite s/b/a de puis 1982 veillez pronde soin larbe de maternite ex pecine dieu vous aides



Numéro commentaire : 28611
Posté par : METEOUKKI Kadour
Profession : ingénieur du son à la RTA(ANCIENNEMENT)
Ville : oran
Pays : Algérie
Date : 11/03/2012
Message : originaire d'EL GAADA(SOUAIHIA) je suis né à sfisef que j'ai quittée alors que nourisson.Mais je m'y rendai souvent traversant EL GAADA et surtout de nuit ,on voyait traverser la route toute une faune variée:porc épic ,hérisson,chacal,lapins,gerboises etc...Aujourd'hui plus rien.POURQUOI NE PAS RAMENER TOUTE CETTE VIE A CETTE FORET QUI SURPLOMBE SFISEF LA OU IL Y AVAIT UN CENTRE DE COLONIE OU ON VENAIT D'EUROPE POUR PASSER DES VACANCES?



Numéro commentaire : 18617
Posté par : fatima z
Ville : neuilly
Pays : France
Date : 29/08/2011
Message : je suis originaire de sfisef, je ne sais pas ou je ne vois pas ou se trouve l'arbre de fer merci de m'indiquer l'endroit



Numéro commentaire : 17519
Posté par : sahib mohamed
Profession : ingenieur
Ville : alger
Pays : Algérie
Date : 31/07/2011
Message : GOOD



Numéro commentaire : 6049
Posté par : Hichem
Profession : Webmaster
Ville : Tlemcen
Pays : Algérie
Date : 17/08/2010
Message : Bonjour, Je viens de lire votre commentaire avec attention, nous pourrons apporter notre contribution en créant une rubrique spécialement dédiée au pistachier de l'Atlas, seriez vous prêt à alimenter cette rubrique en informations? Je vous remercie Hichem, de l'équipe VITAMINEDZ



Numéro commentaire : 6048
Posté par : Benhassaini hachemi
Ville : Sidi bel-Abbès
Pays : Algérie
Date : 17/08/2010
Message : Salam oualaikoum, Ce message s'adresse à Si Yacoubi Abdelkader Chercheur de Oujda. je m'excuse pour ce reveil tardif mais comme dit l'adage mieux vaut tard que jamais. Voilà, le pistachier de l'atlas c'est mon amour et ma passion. je suis sur cette monographie depuis presque une quizaine d'année (Magister, doctorat et habilitation universitaire) j'ai plusieurs articles scientifiques dans des revues de renommées internationales sur tout les aspects (ecologie, valorisation etc...). Comme vous le dite clairement le pistachier de l'Atlas est un écosystème éteint , mais cela ne nous empêche pas de le ressisiter. Votre offre de cooperation entre les chercheurs de l'ouest Algeriens et ceux de l'Est Marocain pour assurer un developpement durable de ce patrimoine forestier m'interesse et je repond présent. Merci



Numéro commentaire : 1423
Posté par : yacoubi abdelkader
Profession : chercheur
Ville : oujda
Date : 02/06/2008
Message : le pistachier de l'Atlas est aussi un patrimoine forestier de la région orientale du Maroc, il fait partie de la culture de la population locale.Le pistachier de l'Atlas est un écosystème éteint , il reste que quelques vestiges dans les lieux maraboutiques.Je souhaite une cooperation entre les chercheurs de l'ouest Algeriens et ceux de l'Est Marocain pour assurer un developpement durable de ce patrimoine forestier. Merci



Numéro commentaire : 386
Posté par : azzouz fatiha
Profession : etudiente
Date : 22/09/2007
Message : le nom scientifique de betoum





 
Rechercher sur le site :
Authentifiez vous :

email * :              

Mot de passe * :
Shopping :



Aucun produit n'est disponible





Annonces : Historique



Aucune annonce n'est disponible





Annuaire des entrprises : Historique



Aucune adresse n'est disponible





Photos : Historique



Aucune photo n'est disponible





Liens : Historique



Aucun lien n'est disponible





Musiques : Historique



Aucune musique n'est disponible











Votre panier : Fermer